Nos amis les chiens

Bienvenue a tous sur le forum des chiens !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 mon roman

Aller en bas 
AuteurMessage
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: mon roman   Jeu 22 Fév - 0:31

ben voila, j'ai ecrit un roman, j'hesite un peu pour le mettre sur le forum...Vous voulez le voir ? Je peux vous mettre que le chapitre 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
jujululu24

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 23
Localisation : 69
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 22 Fév - 0:40

oki , j'attend avec impatience le début de ton roman !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toutous
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 22 Fév - 19:29

oui, moi aussi Very Happy

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nos-amis-les-toutous.superforum.fr
aussie

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 24
Localisation : savoie
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 23 Fév - 4:47

C'est quoi le titre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acma.oldiblog.com
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 23 Fév - 21:40

Je n'aie pas encore touvé de titre... bon je vous donnerai les chapitres 1 et 2 quand j'aurais fini le 2 ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
Toutous
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Mer 28 Fév - 21:56

Ok, ba dit le nous quand tu l'auras trouvée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nos-amis-les-toutous.superforum.fr
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 1 Mar - 22:50

Je vous l'envois et vous me donnez votre avis ok ?





Prologue :

Un après midi du mois de juillet, un jeune chien errant se promenait dans les rues de l'ile de la Reunion à la recherche de nourriture, quand soudain un homme lui offrit un os de bonne taille. Le chien commença à le lècher lorsque l'homme le lui repris et partit en direction du port, le chien le suivant esperant un peu de viande. L'inconnu monta sur un bateau avec toujours le chien derriere lui; et l'orsque ce dernier eu passé la porte, elle se referma derriere lui et le bateau prit le large et on ne revit jamais la pauvre bete.

Chapitre premier :

J'étais aggripé à la barrière de métal à l'avant du bateau, Shanisse assise à mes pieds. Elle me regardait respirer l'air marin en agitant sa queue. J'étais heureux, pas seulement de louper 3 jours de cours avant les vacances, mais de les passer avec mon père et ma chienne sur l'île de la Réunion. Après avoir observé pendant quelque minutes l'eau glisser sur la coque du paquebot Marina, Je pliai les genoux pour m'accroupir auprès de mon teckel. Je lui fis une petite tape sur la tête et elle remua la queue de plus belle. Shanisse était une petite chienne teckel de 2 ans, je l'avais eue comme cadeau pour me féliciter de passer en sixième; depuis, nous ne nous quittions jamais et c'est un lien très fort qui nous unissait. Je me redressai et demanda à mon père où nous étions à peu près autour de l'Afrique. La réponse était claire, nous étions au Cap de bonne éspérance. Le paquebot était parti depuis plusieurs jours, je ne savais exactement combien mais je n'avais qu'un désir, toucher la terre ferme. Je prévins mon père que je retournais dans la cabine et je passais à côté de lui avec Shanisse. Il était allongé sur une chaise longue. Arrivé dans cette petite pièce, je grimpais sur le lit superposé en prenant soin de ne pas laisser ma chienne en bas. Une fois en haut, je m'allongeais sur le lit et je pensais à ce que je pourrais faire une fois arrivé : me baigner ? non, il y avait des requins. Me promener ? avec un volcan actif dans les parages !?Jamais de la vie ! Je ne voyais vraiment pas ce que je pourrai faire, à part aller sur l'ordinateur (s'il en avait un) pour donner des nouvelles à ma petite amie et à mes copains. Soudain, Shanisse me monta sur le torse et elle vint me lècher le visage, comme si elle savait à quoi je pensais. Je lui dis que je pourrai bien-sûr jouer avec elle, je ne l'oublirais pas. Tout à coup, la porte s'ouvrit, ça me fit sursauter. C'était mon père qui entrait, il me dit que dehors, le temps se gatait et que ça devenait dangeureux. Il m'interdit de sortir sur le pont, je lui promis de lui obéir. Avant qu'il sorte, je lui demandais de descendre Shanisse car je voulais moi même descendre du lit. Mon père l'a pris dans ses bras (heureusement que ce n'était pas un St Bernard) et la posa sur le sol, puis il partit. Je descendis du lit et arrivé en bas, Shanisse n'était plus là et la porte était entrouverte. Je sortis et je courus le plus vite possible dans le couloir. Je me heurtai alors à quelqu'un. C'était un homme anglais assez jeune avec un visage difficile à regarder et des cheveux roux. Je n'y pretai pas attention et je continuai mon chemin, dans la direction où j'avais apercu ma chienne courir. Par malheur, je me rendis compte que le chemin qu'elle avait pris menait sur le pont. Je courus alors de plus belle mais lorsque je deboulai sur le pont, la tempete faisait rage et la mer montait jusque sur le pont. Aucune trace de Shanisse. Je criai son nom de toutes mes forces mais rien n'y faisait, elle était introuvable ! Je me mis alors à paniquer et je courus vers l'avant du bateau, là où je me trouvais quelque temps plus tôt. Elle n'y était pas non plus. Je rebroussai chemin et je me trouvai devant l'ouverture pas laquelle j'étais rentré. Je m'apprétais à rentrer en courant dans la cabine pour voir si elle y était lorsque j'entendis un aboiement dans une chambre alentour. J'écoutais encore, j'en entendis un autre. J'étais maintenant certain, les aboiements venaient de cette chambre. Je rentrai donc après avoir frappé et je découvris avec joie Shanisse dans les bras d'une jeune fille sans doute anglaise. Elle avait une robe fine jusqu'à la hanche et ensuite très large autour des jambes. Son visage était fin et elle possédait de longs cheveux blonds sans aucun noeuds et légèrement bouclés. Je regardai autour de moi et la pièce était beaucoup plus grande que celle que je partageais avec mon père et la petite chose qui me sert de chien. Elle était joliment décorée et une odeur agréable flottait dans l'air. Je m'approchai de cette jeune fille et Shanisse sauta de ses bras pour venir me voir. L'anglais se leva et me demanda:
-"Il est à toi ce chien ?"
-"Ah vous parlez français ? Oui il euh non, elle est à moi"
-" Ah c'est une petite chienne...Je l'ai vu se faufiler dans ma cabine, et lorsque je me suis approchée d'elle, elle s'est jetée dans mes bras en me lèchant les doigts"
Je m'apprétais à gronder Shanisse, mais l'anglaise m'arreta avec un :
-"Elle est vraiment trop mignonne ! Comment s'appelle t'elle ?"
-"Euh...Shanisse. Je m'excuse, vraiment, ça ne se reproduira pas, je suis désolé de vous avoir dérangé, je dois partir"
Je fis demi-tour mais lorsque j'allais passer le pied en dehors de la cabine, une main fraîche et douce m'attrapa le bras. Je me retournai, c'était l'anglaise, elle me dit:
-"Attend ! Comment tu t'appelles ? Moi c'est Victoria"
Son prénom est magnifique pensais-je.
-"Moi je m'appelle Maxence".
-"Ton nom est très joli".
-"Et quel âge as-tu ?"
-"J'ai 13 ans et toi ?"
-"Moi aussi ! Et tu habites où ?"
-"A Calais, dans le nord de la France. Et toi ? Tu es anglaise ?"
-"Oui, j'habite à Londres."
Elle me sourit et me lacha le bras. Je sortis alors de la cabine en prenant soin de fermer la porte et de regarder le numéro collé sur la porte. Cabine numéro 12, et les cabines de 1 à 20 sont de première classe, ce qui explique la grandeur.
Je retournai dans ma cabine avec Shanisse dans les bras. Je m'assis sur la petite chaise à l'entrée et je fermai les yeux en repenssant à Victoria. Curieusement, repenser à son visage me faisait chaud au coeur et la douceur de sa main me donnait des frissons.

Chapitre 2 :

Le lendemain, lorsque je m'éveillai, le jour était déjà levé. Pour la nuit, je ne mettai jamais Shanisse avec moi dans le lit car elle risquait de tomber. J'eus alors le reflexe de regarder par-terre. Elle était endormie dans son petit panier. Je restai un moment allongé sur le dos sur le matelas dur, cette courte minute me parut une éternité. Puis, je me levais doucement en essayant de ne pas faire de bruit, mais le lit laissa échapper un craquement et Shanisse leva les yeux vers moi en remuant sa queue. Je descendis discretement pour ne pas reveiller mon père, mais un fois en bas je me rendis compte qu'il était déjà levé depuis longtemps car son lit était fait. Je m'accroupis près de Shanisse et je lui fis des caresses sur le sommet du crâne. Elle se mit à remuer la queue encore plus fort. Après l'avoir calinée, je m'habillai très vite et je préparai mon petit déjeuner en prenant le soin de donner à manger à Shanisse. Une fois que nous avions tout deux fini notre petit déjeuner de 10 heure 30, nous sommes sortis prendre l'air sur le pont.
Il y avait beaucoup de monde dehors et, malgré la tempête de la veille, le soleil rayonnait. Je vis mon père au loin, il bavardait avec des amis à lui qu'il s'était fait sur le bateau. Je pris alors la direction opposé. Depuis que nous étions sur le bateau, je n'avais aucune envie de me baigner dans la piscine, mais lorsque j'aperçus Victoria avec dans ses bras une gamine de 4 ans environ. J'eus très envie d'aller me baigner. Lorsqu'elle me vit, elle me fit signe avec sa main libre, je lui repondis du même signe. Elle sortit le petite fille de l'eau après lui avoir chuchoté quelque chose à l'oreille, et elle se remit à nager mais en gardant un oeil sur elle. La gamine vint vers moi et me dit du haut de ses 4 ans:
-"Ya ma grande soeur qui ma dit de te demander si tu voulais venir avec nous dans la piscine ?"
Je ne m'attendais pas à ça, mais je lui repondis:
-"Eh bien vas dire à ta grande soeur que je vais enfiler mon maillot de bain et j'arrive"
Elle fit alors demi tour et sauta dans l'eau avec un grand spash en éclaboussant toutes les personnes aux alentours. Je retournai donc à ma cabine pour aller me changer. Je pris 5 bonnes minutes pour me mettre en maillot de bain. Une fois que j'étai près, je sortis avec une serviette sur l'épaule et je m'avançai vers la piscine. Je posai ma serviette et je mis d'abord les pieds dans l'eau. Ce contact de frais me fit frissoner, mais bizarrement, je mourrai d'envie de me jeter d'un coup dans cette eau fraîche. Je me laissai glisser lentement en gardant les mains posées en dehors de l'eau. Une fois que mes genoux eurent touchés l'eau, je glissai un peu plus vite et j'enlevai les mains du rebord. L'eau m'arrivait à peu près au nombril. Lorsqu'elle vit que j'étai venu, elle se dirigea vers moi.
-"C'est cool, tu sois venu ! Comment vas tu ? Et où est Shanisse ?"
Mince Shanisse ! Je l'avais oublié ! Je me retournai et je la vit assise sur le rebord de la piscine un peu plus loin en train de regarder des enfants se passer une balle qu'elle avait bien envie d'attraper.
-"Je vais bien et toi ?"
Elle me repondit d'un signe de tête approbatif
-"Shanisse est là-bas mais elle n'a pas le droit d'aller dans la pisine..."
Je l'appelai par son prénom et elle se retourna vers moi puis elle vint tranquillement poser sa tête contre ma main. Je lui fis qelques caresses puis je lui dis d'aller voir mon père qui était un peu plus loin. Elle obéit et lorsque mon père l'aperçut il lui fit une tape sur la tête et me chercha du regard. Lorsqu'il me vit je lui fis signe de la garder près de lui le temps que je me baignai. Il était d'accord. Je me tournai ensuite vers Victoria qui me souriait. Je lui demandai :
-"Tu vas où sur l'Ile de la Réunion ? Je veux dire, quelle ville ?"
-"Je vais à Saint Leu à l'hotel qui s'appelle "Le Blue Margouillat" et toi ?"
-" Moi aussi je vais à St Leu ! Mais nous ne serons pas dans le même hôtel, dommage...Mais nous ne serons pas trop éloigné, ça te dirais que l'on se voient de temps en temps ?"
Sont sourire s'illumina.
-"Avec grand plaisir !"
Nous avions donc passé l'après midi dans la piscine, vers 16 heures, nous sommes sortient et j'ai récupéré Shanisse près de mon père qui me dit qu'il était content que je me sois fait des amis sur le bateau. Ensuite nous sommes tous les trois partis vers les chaises longues pour nous faire sécher au soleil. Nous sommes restés là allongés un bon moment, le soleil commençait à nous brûler les membres, lorsque je dis qu'il faudrait que nous devrions mettre de la crème solaire pour éviter d'être complétement cramés. Victoria approuva. Elle attrapa le pot de crème quelle avait apportée et s'en mit sur les bras et elle l'étala ensuite sur ses épaules. Ensuite elle en mit sur ses mains et elle s'en étala sur le ventre puis elle se contortionna pour s'en mettre sur le dos. Elle fit ensuite ses jambes. Je la regarda faire, J'étais comme hipnotysé par ses gestes et lorsqu'elle eue finit et qu'elle me proposait le pot de crème, je mis un moment à me rendre compte q'elle me parlait. Lorsque je m'en étais mis partout, je me rendis compte qu'elle ne me regardait pas et bizarement ça me fit mal au coeur. Une fois que j'eu fini, je m'allongeai sur la chaise longue en fermant les yeux pour éviter le soleil. C'est alors que j'eu la sensation d'etre observé. J'ouvris légerment les yeux et sur ma gauche, Victoria m'observait. Nous avions donc passez une grande partie de l'après-midi à "lézarder" sur les chaises longues à nous raconter nos vies. Puis, sa petite soeur est venue nous voir avec une serviette trempée sur le dos. Victoria me la presenta, elle s'appelait Justine. Elle venait pour dire a Victoria quelle devait rentrer dans la cabine, le soleil se couchait et il se faisait tard. Je rentrais donc en même temps quelles. Lorsque nous sommes arrivés devant la porte de sa cabine, nous sommes resté là, à nous regarder mutuellement. Ses yeux étaient bleus, je ne l'avais jamais remarqué. Après peu de temps, elle se baissa et fit une petite tape sur la tête de Shanisse qui laissa échapper un jappement. Lorsqu'elle se redressa, elle me regardait encore une fois dans les yeux et pendant ce court moment je n'entendis même plus sa petite soeur chanter une chanson en anglais en sautant sur le lit. Après ce court regard, elle tourna les talons et elle rentra chez elle et lorsqu'elle ferma la porte, elle ne regardait pas dehors. Je suis alors retourné dans ma cabine, mon père était assis sur le petit bureau et il écrivait quelque chose. En temps normal, je lui aurais demandé ce qu'il faisait mais je n'avais aucune envie de lui parler, c'est lui qui me demanda ce que j'avais fait cet après-midi. Je lui dit que je m'étais baigné dans la piscine avec des amis et que je m'étais reposé sur les chaises longues. Il n'insista pas et recommença à écrire. Shanisse buvait son eau et je vis qu'elle n'en avait presque plus. Je pris sa gamelle et je dis à mon père que j'allai la remplir aux robinets des toilettes. Je sortis alors, Shanisse ne me suivait pas et cela m'étonna. Le couloir était desert et dès que je passais à côté d'une porte, j'entendais les gens, dans leur intimité.Un fois arrivé dans les toilettes, je fis couler l'eau dans l'écuelle rouge de Shanisse. Je fermai les yeux en pensant à Victoria et au regard que nous avions eu. Je ne rouvris les yeux que lorsque l'eau froide me coulait sur les doigts. Quand je fus de retour dans ma cabine, mon père était couché et Shanisse m'attendait sagement dans son panier. Je posai alors l'écuelle à coté de sa gamelle d'eau et elle ne bougeat pas. Je m'assis à coté d'elle et je lui gratouillai le ventre. Une fois qu'elle fut endormie, je montai dans mon lit et je ne m'endormis que lorsque mes yeux se fermirent tous seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
Toutous
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 2 Mar - 15:53

silent C'était long mdr ! silent
Tu es une vrai inventrice de roman lol!

Toute mes félicitations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nos-amis-les-toutous.superforum.fr
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 2 Mar - 19:38

merci Embarassed Embarassed

(on dit inventeuse ^^)

j'avoue que je suis assez fiere de moi Very Happy

Les autres vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
jujululu24

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 23
Localisation : 69
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 2 Mar - 20:50

je le trouve super , ce n'est pas totalement mon genre mais il est bien ^^ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toutous
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 2 Mar - 23:59

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nos-amis-les-toutous.superforum.fr
aussie

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 24
Localisation : savoie
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Sam 3 Mar - 4:00

Je l'adore t'es trop forte !!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acma.oldiblog.com
toutounette

avatar

Nombre de messages : 76
Age : 24
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Dim 25 Mar - 22:51

ton roman est vraiment genial!!!!!

ça doit etre dure d'imaginer tout ça non???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Mer 28 Mar - 22:13

Merci beaucoup Embarassed

ben en faite ça vient tout seule l'histoire, mais il faut lire enormement de livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
jujululu24

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 23
Localisation : 69
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Sam 31 Mar - 12:55

j'ai peur qu'il fasse de l'ombre a mon roman mais un peu de concurrence ne fais pas de mal , dailleur j'ai fais mon chapitre 4 hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aussie

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 24
Localisation : savoie
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Dim 1 Avr - 1:26

vos deux histoires sont trop bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acma.oldiblog.com
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Mar 24 Avr - 23:25

Chapitre 3 :

Ce matin là, ce sont des "couinements" de Shanisse qui me réveillèrent. Et ce n'est que lorsque je descendais de mon lit que je vis que le jour venait de se lever, que mon père aussi et que j'entendais déjà des gens marcher dans le couloir. Shanisse n'avait déjà plus à boire. Je lui avais pourtant rempli son écuelle la veille. Je pris alors une bouteille en plastique à moitié remplie d'eau que mon père avait du utiliser pour son thé à son petit-déjeuner et je remplis son écuelle avec. Je m'assis ensuite sur l'unique chaise de la cabine et je pris un bol, le lait et des céréales puis je m'habillai et lorsque Shanisse eue fini de boire, je l'appelai. J'éteignis la lumière et je sortis. Dans le couloir, il y avait un groupe de quatre ou cinq gamins qui bavardaient. Lorsque je suis passé a côté d'eux avec Shanisse, ils me regardèrent bizarrement, comme si j'avais tué quelqu'un de leur famille et ils firent des caresses à Shanisse lorsqu'elle passa. Une fois arrivé sur le pont, Il n'y avait pratiquement personne, la piscine n'était pas encore ouverte et le soleil ne brillait pas fort. Je voulais prendre l'air, j'allais alors vers l'avant du bateau. Il n'y avait personne, je m'assis donc en passant les pieds a travers la rambarde de sécurité et Shanisse vint ce mettre sur mes mollets. Nous contemplions tranquillement la mer pendant quelques minutes et au bout d'un moment, j'eu l'impression que quelque chose bougeait a l'avant du bateau. Je me relevai et c'est alors que je réalisai que c'était des dauphins qui "jouaient" à se laisser glisser dans l'eau en allant plus vite que le bateau. Shanisse les avaient vus elle aussi et elle se demandait ce que c'était. Quelqu'un dit alors derrière moi :
-"Cela fait plusieurs jours qu'ils nous suivent"
Je me retournai et c'était Victoria qui était là. Elle s'était peigné soigneusement les cheveux et elles les avaient repoussés en arrière en les faisant tenir avec des barrettes et les plus longs étaient tenus par un ruban bleu assortit a sa robe magnifique; elle avait de petites chaussures noires. Je fus assez surpris de la voir ici.
-« Je ne t’avais pas entendue venir. Ca fait longtemps que tu es là ? »
-« Non, je viens d’arriver. »
Elle s’approcha de la barrière de sécurité et elle scruta un moment l’horizon. Moi je restai là, debout derrière elle en essayant de deviner ou portait son regard. Au bout d’un moment, elle baissa la tête et elle semblait regarder Shanisse. Une larme coula alors de son œil et vint se noyer dans l’immensité de l’océan. Elle pleurait. Je m’approchai d’elle et je me mis juste à coté.
-« Qu’est ce qui ne va pas ? »
-« Je… Non rien. »
Je savais que quelque chose n’allait pas, elle ne pouvait pas pleurer pour rien.
-« Mais si dit moi »
-« Tu ne pourrais pas comprendre, c’est compliqué »
Il y avait comme un pincement dans sa voix et de la voir triste me faisait de la peine. Je la pris alors par les avants bras et je lui reposai la même question. J’obtins alors une réponse.
-« C’est Shanisse qui me cause cette peine »
Je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire par la, Shanisse ne lui avait jamais rien fait de mal.
-« Pourquoi, qu’est ce qu’elle t’as fait de mal ? »
-« Non elle n’a rien fait de mal mais tu vois…Avant de prendre ce bateau j’avais un jeune chien, il était identique a Shanisse mais il est mort quelques semaines avant le voyage… »
Je fus surpris car je ne m’attendais à ça. Je ne savais plus quoi dire. C’est alors qu’elle se retourna et elle se mit à pleurer, là, contre mon épaule le visage caché. Je mis alors mes bras autour d’elle jusqu’à ce qu’elle est fini de sangloter. Une fois qu’elle fit calmer, elle se recula. Ses yeux étaient rouge et ses joues inondées. Elle se tourna une nouvelle fois vers l’océan en posant ses mains sur la barrière de sécurité. Je fis de même. Je lui demandais :
-« Tu veux en parler ? »
-« Elle me fit oui de la tête et elle commença son récit. »
Son chien s’appelait Tommy et c’était un teckel à poils longs. Il avait de petits yeux noirs. Elle passa longtemps à parler de son regard et je ne retins que qu’il était joyeux et emplit de peine à la fois. Une fois son petit récit terminé, elle baissa la tête vers Shanisse et me dit :
-« Il était aussi gentil et adorable que Shanisse. Mais un peu avant le départ, Il s’est fait enlever et nous l’avons retrouvé mort près d’une route. »
Ensuite, elle me dit qu’elle devait partir et je restais donc là, à contempler la mer. Les dauphins dansaient toujours avec les vagues les mais cette fois plus loin à gauche du bateau. Je me baissai alors vers Shanisse et j’essayais d’imaginer la vie sans elle. Elle était impossible.
A l’heure du déjeuner, tout le monde devait se réunir dans la grande salle pour le dernier midi sur le bateau. Nous allions arriver très tard, dans la nuit. C’était un repas plutôt simple : en entrée des carottes râpée, en plat principal poulet pommes de terre et en dessert une île flottante (sûrement du hasard).
Trois table devant, il y avait Victoria, Justine et avec elles, leurs parents. Sa mère était une petite femme assez maigre avec des cheveux bruns et son père était plutôt grand mince avec des cheveux blonds comme sa fille la plus âgée. Tout deux parlaient anglais et lorsque Victoria vit que je la regardais, elle me fit un clin-d’œil discret de son œil gauche. Je lui répondais par un sourire tout aussi discret. Après le repas, Victoria quitta sa table et elle me fit signe de venir. Je demandais alors à mon père si je pouvais quitter la table. Il approuva et il resta à parler avec le capitaine et d’autres personnes. Je sortais alors de la grande salle et je débouchais sur le pont, Shanisse me suivait, elle avait obtenue l’autorisation du capitaine pour manger avec nous. Victoria était là, debout, les coudes posés sur la rambarde. Elle semblait regarder l’horizon. Lorsqu’elle m’entendit arriver, elle se retourna et me dit :
-« Ca te dit qu’on aille faire des jeux dans ma cabine ? »
-« Pourquoi pas ! » dis-je.
Nous primes donc la direction de sa cabine. Une fois arrivés, elle sortit un jeu au hasard dans une armoire. Nous avions joué comme ça tout l’après midi. Apres un moment, elle me dit que je contais beaucoup pour elle et que j’étais un véritable ami. Ses paroles me touchèrent beaucoup. Au bout d’un moment, Shanisse en eue marre de nous regarder et elle s’allongea sur le plateau de jeu ce qui causa l’arrêt de notre partie. Nous sommes donc sortis sur le pont pour jouer un peu avec elle, Victoria prit donc une balle. Il y avait encore beaucoup de monde dans la grande salle mais quelques personnes étaient sorties pour profiter du dernier couché de soleil a bord du Marina. Nous sommes allés à l’arrière du bateau pour ne gêner personne. Victoria et moi nous nous faisions des passes au pied pendant que Shanisse essayait d’attraper la balle. De temps en temps, elle dérapait alors on partait à rire. Nous avons joué comme ça un long moment et lorsque Shanisse fut trop fatiguée pour continuer à poursuivre le ballon, nous nous sommes dit au revoir et nous sommes chacun retournés dans notre cabine pour notre dernière nuit. Lorsque je suis rentré, nous eûmes la surprise de trouver un petit rat en train de boire l’eau de Shanisse, cette dernière ne broncha pas tout de suite mais lorsqu’elle le vit, elle grogna légèrement. La pauvre bête devait être assoiffée car le bol d’eau était déjà à moitié vide. Lorsqu’elle me vit, la pauvre bête prit la fuite en passant entre mes deux jambes pour disparaître dans le couloir. Je ne bougeai pas tout de suite, j’étais trop surpris. Lorsque je m’étais remis de cette surprise, je fermai la porte derrière moi. Je fis un ou deux pas et je mis la main sur le petit bureau qui servait de table. A ce contact de froid, ma mains ce déroba légèrement. Mon père entra alors dans la cabine, il ne me vit pas tout de suite car il parlait avec un « ami » à lui qui ce situait dans le couloir. Il le salua par un adieu et lorsqu’il ferma la porte, il me vit enfin.
-« Ah ! Fiston tu es là ! Alors content d’arriver bientôt ? »
Je lui répondis par un sourire approbatif mais au fond de moi, j’étais déçu d’arriver. J’aurais aimé rester une éternité sur le bateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Mar 24 Avr - 23:26

Chapitre 4 :

Je sentais mon père me bousculer légèrement en disant mon prénom, mais je n’avais aucune envie de bouger. Lorsque je me résolu à ouvrir les yeux, il se tenait debout près du lit en tendant le bras pour m’atteindre. Une fois qu’il vit que j’avais ouvert les yeux, il me dit de me dépêcher car le bateau arrivait dans quelques minutes à bon port. Je mis un moment à assimiler toutes ses paroles et lorsque je compris, je me levai pour atteindre la position assise. Je fis pendre mes jambes dans le vide et je me frottai les yeux avec la paume de mes mains. Une fois que je voyais clair, je me laissai glisser pour enfin toucher le plancher de mes pieds. Ce ne fut qu’à ce moment que je réalisais que mon père me parlait.
-« Déjeune en vitesse, habille toi, va te brosser les dents, fais ton lit et ton sac ! »
Je décidai de ne pas de pas déjeuner, c’était trop tôt. Je passai alors au deuxième ordre, m’habiller. De ma main gauche j’attrapais alors mon pantalon et mon tee-shirt de la veille et de ma main droite, je pris un caleçon et des chaussettes propres. J’enfilai tout cela lorsque je remarquais que Shanisse dormait encore et je l’envi. Une fois toutes mes affaires mises, je pris ma brosse à dents et j’allai en direction des toilettes de l’extérieur. Dans le couloir, les gens était presque tous sortit, soit en train de porter des baguages soit d’aller par-ci par-là. Je me faufilai entre plusieurs personnes et j’atteignais enfin les toilettes. Plusieurs gamin ce brossaient les dents ou ce débarbouillaient. Je m’avançais donc vers un lavabo libre et j’entrepris le brossage de mes dents. Dès quelles furent bien propre, je rinçais ma brosse a dents et je retournais a ma cabine. Mon père était toujours actif comme une pile électrique mais il l’était toujours au réveil, après, il était épuisé.
-« Comme tu trainais, je t’ai fait ton sac ! Dépêche toi nous allons bientôt arriver ! »
-« Ah ok… »
Je rassemblai le peu d’affaires qui me restait et je fis mon lit rapidement.
-« Aller, prend tes affaires, le bateau est arrêté. On descend ! » Me dit mon père.
Je réveillai Shanisse doucement mais elle ne bougeait pas. Je portais alors mon sac, son panier et elle dedans en train de dormir. Il y avait une longue queue de gens devant chaque sorties du bateau. J’aperçu Victoria et sa famille dans l’une d’elle et, ni vu ni connu, j’entraînais mon père dans celle-ci. Dehors, il faisait un noir total. Il y avait juste le quai qui était éclairé. Un peu plus loin, on pouvait apercevoir des bus. Je senti mon père me tenir le bras et quand mes pieds touchèrent terre, il m’entraînait vers les bus. Dessus, il y avait le nom de la ville ou il allait et lorsque nous avions trouvé celui qui passait a St Leu, nous sommes montés dedans et juste derrière nous, il y avait Victoria et sa famille que j’avais perdue de vu. Je m’assis a une place u les deux sièges étaient libres et comme je l’espérais, Victoria vint a coté de moi je mis Shanisse sur mes genoux.
-« Salut comment vas-tu ? Pas trop dur de ce lever ? »
-« Oui je vais bien. Juste très fatigué et toi ? » Répondis-je.
-« Pareil ! » Me dit-elle.
Elle me sourit mais je vis dans ses yeux de la fatigue. Au début, nous avons tout deux essayé d’entretenir la conversation mais nous étions trop fatigué et lorsque je posai la tête contre la vitre, je m’assoupi et Victoria vint poser sa tête sur mon épaule, ce qui me réveilla, je mis alors ma tête contre la sienne et nous nous sommes endormis ainsi. Ce n’est que lorsque les secousses du bus ce sont arrêtées que je me réveillai. Mon père prenait la valise dans le filet au dessus des sièges, nous étions arrivés. Je réveillai doucement Victoria et Shanisse. Victoria elle bougea presque immédiatement et elle s’étira.
-« Nous sommes arrivés ? » Demanda-t-elle
-« Oui il faut descendre. »
Shanisse elle était profondément endormie. Une fois que Victoria fut descendue, je l’aidai à descendre sa valise et je descendais la mienne. Dès que nous sommes sortit du bus, nous nous sommes dit au revoir. Dans le noir, je n’y voyais rien et je suivais mon père dans le noir obscur. Nous nous sommes arrêté devant un immeuble avec marqué « HOTEL » au dessus. Le hall était éclairé nous sommes donc entrés. A la réception, il y avait un jeune homme qui nous accueilli avec un grand sourire posté derrière un guichet. Il portait un beau costume avec une cravate rouge. Lorsque nous étions à quelques mètres du guichet il nous dit un grand bonjour, toujours avec son large sourire. Mon père lui répondit a voix forte tandis que moi je lui répondis timidement. Mon père dit qu’il avait réservé une chambre à notre nom et le jeune homme nous donna une clé avec un numéro gravé sur un porte clé joint. Nous sommes donc allés moi et mon père vers des escaliers assez luxueux que nous avons montés. Mon sac était lourdement chargé et le portait me donnait beaucoup d’effort. Notre chambre était au 2e étage, il y avait un salon, dans une autre pièce deux lit séparés puis une salle de bains de petite taille. Je mis mon sac près du lit de droite, le plus près de la porte fenêtre donnant sur une petite terrasse. J’ouvris mon sac pour prendre un pyjama et ma trousse de toilette. Un fois trouvés, je pris la direction de la salle de bain. Mon père regardait les objets divers posés sur des étagères dans la salle à manger. Je mis peut de temps pour me laver et m’habiller. Une fois que j’eus fini, mon père pris la place. Je me glissais dans le lit et j’étais tellement fatigué que je m’endormis presque instantanément.
C’est le magnifique soleil matinal qui me réveillait. Mon père dormait encore, ce qui m’étonnait. Habituellement, il était toujours réveillé avant moi. Je n’osais pas bouger, bizarrement, j’avais peur de briser le silence. Cinq minutes avaient passée le temps que je me décide à me lever, je soulevai le drap fin pour qu’il atterrisse finalement à mes pieds et je mis les pieds par terre. J’essayais de faire le mois de bruit possible mais le frottement de ma peau sur les draps laissait entendre un léger bruit. Je m’avançai le plus lentement possible, dans le salon la lumière du jour m’aveuglait, après un instant mes yeux furent habitués et je vis ce que je n’avais pas vu en arrivant plus tôt dans la nuit. La table était d’un marron foncé classique, les quatre chaises placées autour étaient semblable elles étaient en chêne. Dessus, il y avait une petite broderie blanche en forme de losange avec sur le centre un pot de fleurs jaune avec des fleurs artificielle à l’intérieur. Les meubles peu nombreux dans la pièce avaient aussi cette même couleur. Je m’assis à une chaise et je mis ma tête dans mes mains, je fermais les yeux pour éviter la forte lumière du soleil. Au bout d’un certain temps que je ne pouvais pas évaluer, une main ce mit sur mon épaule. Je tournais alors brusquement la tête, c’était mon père qui venait de ce lever. Je ne l’avais pas entendu.
-« Tu es déjà levé ? »
Je ne répondis pas tout de suite, je tournais la tête vers la large fenêtre puis je lui répondais que oui.
-« Aujourd’hui nous allons ranger nos affaires puis nous irons nous promener dans les environs d’accord ? »
-« D’accord ».
Dans la matinée, je ne fis rien de palpitant, après le petit déjeuner, je rangeai mes affaires, je donnais à manger à Shanisse et d’autres choses.
Pour le repas, mon père n’avait pas eu le temps de faire les courses, nous avions donc mangé que quelques pâtes que mon père avait prévu pour ce genre de problème.
L’après-midi, je regardais tranquillement la vue que nous avions de notre « chambre ». Il y avait l’océan Indien à perte de vue, l’eau était bleu et la plage était bondée, je me demandais comment ces gens pouvais ce baigner avec des eaux saturées de requins. Je me retournais pour quitter la terrasse lorsque j’aperçus dans un coin de la chambre, tout près du lit à mon père un ordinateur. Je rentrais alors plus rapidement que prévu dans la maison et je me précipitais vers cette machine que je n’avais pas vue depuis longtemps. Je me postai devant pour repérer le bouton marche/arrêt. Je le vis enfin et au moment ou j’appuyais dessus, la voix de mon père retentit :
-« A non, je ne t’ai pas amené ici pour que tu restes collé sur cette stupide machine ! »
Pour ne pas répliquer, je serrai les dents jusqu'à me faire mal à la mâchoire.
-« Vient, j’allais justement sortir pour voir les environs et je voudrais que tu viennes avec moi. »
Je n’avais aucune envie de sortir mais pour positiver les choses je me dis que je pourrais passer plus de temps en compagnie de Shanisse, je l’avais un peu oubliée ces temps-ci.
Le temps de cette pensée, mon père était déjà en train de partir je pris alors le laisse de ma chienne et son collier. Je la trouvais dans son panier couchée en boule, je la réveillais tout doucement et le lui mis le collier puis la laisse. Mon père était déjà devant la porte et je vis qu’il commençait à s’impatienter je mis donc la vitesse supérieur. Mon père fermait la porte derrière moi et déjà Shanisse descendait l’escalier. Notre promenade ne durai pas longtemps et j’espérai rencontrer Victoria mais je ne la vit pas ce jour la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
Toutous
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Mer 25 Avr - 13:50

cheers toute mes félicitation ma lolotte lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nos-amis-les-toutous.superforum.fr
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 26 Avr - 22:04

Merci beaucoup toutous ^^ je ne vais pas le continuer pendant un moment, mon emploi du temps est surcharger !

prenner le temps de tout lire svp Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
Toutous
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 27 Avr - 12:31

Ok ! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nos-amis-les-toutous.superforum.fr
lolotte

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : devant l'ordi
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 17 Mai - 16:25

le prochain chapitre est pour bientot ! lisez bien tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lolotte45001.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mon roman   

Revenir en haut Aller en bas
 
mon roman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Roman des Roses (Rose Tango)]
» Le musée du village de Bucarest / fotografii Muzeul Satului Roman
» Céline 9 Escalier Roman
» Probleme de niveau escalier Roman: 3 a 4 cms de dénivellé
» Arrivée aujourd'hui : Stowa Marine Original Roman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos amis les chiens :: Des rubriques sympas et diverses :: Tou le monde a une histoire a raconter . . .-
Sauter vers: